Navigation – Plan du site
Bulletin platonicien
Editions et traductions

Jean Bouffartigue, Plutarque, Œuvres morales XIV, 1, Traité 63. L’Intelligence des animaux

Luc Brisson
Référence(s) :

Jean Bouffartigue, Plutarque, Œuvres morales XIV, 1, Traité 63. L’Intelligence des animaux, texte établi et traduit par Jean Bouffartigue, Paris, Les Belles Lettres, 2012, 144 p.

Texte intégral

1Cette édition et cette traduction annotée sont faites sur le modèle habituel qu’il n’est donc pas nécessaire de décrire ; un éloge de la qualité, reconnue de tous, du travail de Jean Bouffartigue qui est décédé peu après la parution de ce livre ne s’impose pas non plus. On appréciera les longues notes de commentaire et la présence d’un lexique des noms d’animaux qui posent tant de problème à un traducteur. Ce traité sur l’intelligence des animaux est largement utilisé par Porphyre dans son traité Sur l’abstinence. En attribuant l’intelligence aux animaux, Plutarque se situe dans la tradition platonicienne où le végétarisme s’impose en raison de la doctrine de la métensomatose. Si une âme humaine peut passer dans un autre corps d’homme ou d’animal que celui dans lequel elle se trouve, tuer un animal est un meurtre et en manger les chairs est un acte de cannibalisme. Or, le fait de découvrir en l’animal des signes d’intelligence prouve la validité de cette doctrine. D’où l’interdiction de consommer toute chair animale. Jean Bouffartigue fait bien ressortir la qualité littéraire de l’ouvrage et sa subtilité rhétorique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Luc Brisson, « Jean Bouffartigue, Plutarque, Œuvres morales XIV, 1, Traité 63. L’Intelligence des animaux », Études platoniciennes [En ligne], 10 | 2013, mis en ligne le 01 mars 2014, consulté le 18 août 2017. URL : http://etudesplatoniciennes.revues.org/222

Haut de page

Auteur

Luc Brisson

CNRS, Paris

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Société d’Études platoniciennes

Haut de page
  • Revues.org