Navigation – Plan du site
Bulletin platonicien VII
Commentaires aux dialogues de Platon

M. Erler, Platon, Die Philosophie der Antique

Luc Brisson
p. 151-152
Référence(s) :

Michael Erler, Platon, Die Philosophie der Antique 2/2, Basel, Schwabe Verlag, 2007, XIII-792 p. ISBN 978-3-7965-2237-6

Texte intégral

1Publié entre 1863 et 1866, la monumentale histoire de la philosophie de Friedrich Ueberweg a, depuis, fait l’objet de multiples remaniements — le dernier en date étant celui qui permis la publication de ce gigantesque ouvrage de 792 pages consacré à Platon et qui veut poursuivre le projet de F. Ueberweg : donner une vue de l’ensemble de la doctrine du philosophe, exposer le contenu de chacune de ses œuvres en indiquant les grands sujets de discussion la concernant, et en proposant un état de la question bibliographique aussi bien sur le plan philologique que philosophique.

2L’ouvrage comprend sept sections.

31) La première section donne un bref aperçu de l’état de la recherche.

42) La seconde présente les écrits de Platon. Elle s’interroge d’abord sur la tradition qui les a amenés jusqu’à nous et sur leur périodisation, c’est-à-dire sur la date supposée de leur rédaction. Puis se trouvent évoqués la langue et le style des dialogues.

53) La troisième partie considère Platon comme un auteur littéraire. M. Erler évoque alors les sujets suivants: l’attitude de Platon à l’égard de Socrate comme personnage central de la plupart des dialogues, l’anonymat des dialogues où le nom de Platon n’apparaît que trois fois, leur mise en scène, leur rapport à l’histoire, les anachronismes qui s’y glissent, l’ironie socratique, la place du mythe et la critique de l’écriture.

64) Puis vient la partie centrale du livre où chaque dialogue est pris en considération. Après les dialogues considérés comme authentiques sont évoqués les dialogues douteux et apocryphes, ceux qui se trouvent rangés dans les tétralogies de Thrasylle et qui constituent l’Appendix platonica. Dans chaque cas, on trouve une présentation générale du dialogue (date dramatique, date de composition, argumentation) et un résumé de son contenu, ces deux ensembles renvoyant à une riche bibliographie. Les travaux essentiels écrits en allemand, en anglais, en espagnol, en français et en italien ont été pris en considération ; sont aussi mentionnées les interprétations autres que celles proposées et développées par les commentateurs de tendance analytique. L’image de Platon par M. Erler est donc diversifiée et ouverte.

75) Suit tout naturellement une section sur la doctrine de Platon. M. Erler évoque alors les thèmes suivant: la doctrine de l’âme en rapport avec les questions de la connaissance, des Formes, des principes, de l’éthique et de la politique, la cosmologie, la «théologie», la philosophie du langage, la poétique, la rhétorique, la musique, les mathématiques et la médecine.

86) Une dernière section s’interroge sur la postérité de Platon, depuis l’Ancienne Académie jusqu’à nos jours.

9Comme l’ensemble de ce travail a pour but d’informer et non de défendre un point de vue, il est impossible à celui qui en fait un compte rendu de ne pas se borner à en décrire le contenu. Mais on notera que la langue dans laquelle est écrit cet ouvrage est claire, précise et simple ; que les bibliographies sont variées, mais bien ciblées ; et que la réalisation matérielle de l’ensemble qui est couronné par plusieurs index en est impeccable. Le lecteur savant de Platon trouvera là un outil indispensable et d’utilisation facile.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Luc Brisson, « M. Erler, Platon, Die Philosophie der Antique », Études platoniciennes, 5 | 2008, 151-152.

Référence électronique

Luc Brisson, « M. Erler, Platon, Die Philosophie der Antique », Études platoniciennes [En ligne], 5 | 2008, mis en ligne le 01 septembre 2016, consulté le 24 avril 2017. URL : http://etudesplatoniciennes.revues.org/863

Haut de page

Auteur

Luc Brisson

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Société d’Études platoniciennes

Haut de page
  • Revues.org